[RPG] A Paris, sauvez votre peau face aux autres joueurs d'Exit.

 

 Petites mises à jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Partagez
Voir le profil de l'utilisateur


avatarMorgue
je suis fondatrice et MDJ ♥

MESSAGES : 231
STATUT : Dispo' pour rp ♥
JE JOUE : Honorine M. Brooks (volontaire)
MES TAGS : @Morgue #Honorine
CRÉDITS : icon © Pathos (bazzart)
(#) Le sujet « Petites mises à jour » a été posté Dim 13 Avr - 17:05.

*Il n'aime pas la façon dont son mari a pris sa remarque. Il fait non de la tête.* Ce n'est pas ce que je voulais dire mon Cœur. Tu es toujours là pour moi... *Il l'embrasse tendrement. Sans lui, il ne s'en sortirait plus. Il a besoin de son soutien, que ce soit maintenant ou d'habitude. Il l'observe faire et se laisse attirer sans même retirer ses vêtements, prenant ses aises tout contre l'homme de sa vie, un sourire un peu idiot aux lèvres. La chaleur de son époux, celle de la couette... Ambiance propice à le faire dormir.* Très bien même... Merci... *Il glisse ses bras à sa taille. Il est bien, malgré tous leurs problèmes. Il pourrait rester là des jours, mais il sait que ce n'est pas bien.* Je t'aime tellement tu sais... *Oui il se répète, mais ça va de paire avec sa crise de douceur et de tendresse xD*
*Il comptait sur l'ambiance douce de cette étreinte pour lâcher ce qu'il a sur le cœur. Mais il laisse tomber en observant Mitsunari. Il a besoin de repos, de chaleur, de douceur. Pas d'une discussion. Lui-même n'a pas envie d'aborder le sujet alors... Il ferme les yeux, profitant du moment pour se détendre. Un sourire à la déclaration.* Je t'aime aussi, Bel Ange... *Un léger rire. Il resserre ses bras autour de son homme. Et finit par caresser délicatement son dos, pour l'apaiser un maximum. Il faut que le professeur se repose. Lui-même commence à somnoler. Et à fredonner, machinalement, pour détendre Mitsunari.*
*De toute façon, Mitsu ne l'aurait pas vraiment écouté. Il somnole déjà doucement. Trop d'attentions lui sont portées pour qu'il réussisse à rester éveillé. Il est trop fatigué, aussi. Le surnom le fait sourire, comme toujours, ça lui fait bizarre. La chanson l'endort un peu plus et il dépose un baiser sur le torse de son époux.* T'es tellement adorable... J'pourrais pas vivre sans toi... *Il murmure, les yeux fermés, caressant la peau de Ziel.*
Moi non plus... *Un sourire. Adorable... Oui, si Mitsunari le veut... Il frémit doucement sous les caresses de son époux. Et puis, peu à peu, sans s'en rendre compte, il sombre dans l'inconscience, resserrant son homme contre lui dans son sommeil, pour s'assurer qu'il ne disparaitrait pas. Ce fut un coup de terre, très proche qui le réveilla. Pas vraiment en sursaut, juste qu'il ouvrit les yeux d'un coup. Il se saisit de la couette et la tire totalement sur eux. Dans un geste de protection. Mitsunari dort encore, enfin, c'est l'impression qu'il donne. Ziel pose son regard sur la fenêtre, dont les rideaux sont à peine tirés. Il pleut averse dehors. Un éclair flashe la pièce. Il reprend ses caresses dans le dos de son amant. Combien de temps ont-ils dormi ? deux, peut-être trois heures.*
*Il a mieux dormi que la nuit dernière. Parce qu'il était fatigué physiquement après toutes ses activités de la matinée. Et puis son époux ne l'a pas lâché. Il était mieux que jamais. Le coup de tonnerre l'a réveillé, mais il n'a pas bougé. Parce qu'il est trop bien comme ça. Mais éveillé, il caresse doucement la peau de son Ziel. Un léger sourire.* J'crois qu'on pourra pas sortir... *Tant mieux !! ><*
*La voix de Mitsunari résonne un instant. Il cligne des yeux. Cela finit de le réveiller.* Je crois aussi... *Il baille doucement, et s'étire un peu, avant de replacer ses bras autour de la taille de son homme. Un nouveau coup de tonnerre, il a la chair de poule. Petit, il ne supportait pas les orages. Un reste de cette peur enfantine lui revient à chaque fois. Ses yeux se détournent enfin de la fenêtre et se posent sur Mitsu.* Tu as mieux dormi ? *Petite voix.*
*Il ne bouge pas, avant de sentir la chair de poule de son homme. Rah mais oui ! Il n'aime pas les orages ! Il était encore trop endormi pour s'en rappeler. En entendant la petite voix de Ziel et il est maintenant sûr de lui.* Très bien, grâce à toi. *Il se redresse un peu et avec douceur, il vient reprendre sa place de protecteur. Il le serre contre lui, rassurant et tendre. Un baiser sur les cheveux de son époux.*
(XD) *Un peu étonné de sentir Mitsunari bouger. Il le délivre de ses bras, fronçant un peu les sourcils. Et comprend rapidement. Il revient se serrer contre lui, le remerciant inconsciemment de lui permettre au moins cette protection-là. Il referme les yeux, alors qu'un coup de tonnerre résonne. Mais déjà plus lointain.* Excuse-moi pour ça... C'est toi qui a besoin de tendresse et c'est moi qui en réclame... *Il a un peu honte. Quand il était encore à Hong-Kong, il s'enfermait chez lui dès qu'il y avait de l'orage. C'était puéril, mais il était tout seul et ça augmentait sa peur.*
*Il caresse doucement la peau de son aimé. Ce n'est pas parce qu'il est mal qu'il ne doit plus penser à son époux. Il ne doit pas lui faire plus de mal encore. Il embrasse doucement sa tempe.* Tu en as autant besoin que moi. Et puis j'en ai beaucoup à te donner mon Cœur. *Il sourit doucement. Il comprend. Il sait à quel point les peurs sont irrationnelles, n'est-ce pas ? Il continue à l'embrasser de temps en temps, caressant son si adorable mari. Il jette un coup d'œil dehors.* J'espère que tu n'avais rien à faire... ça ne semble pas vouloir s'arrêter...
*Lui aussi a beaucoup de tendresse à donner à Mitsunari. Tout celle qu'il retient depuis la mort de son frère, et qu'il croyait disparu. Un baiser sur l'épaule de son aimé. Et ceux qu'il reçoit le font frémir. Est-ce qu'il avait des trucs à faire dehors ? Ah si, il devait aller acheter des fournitures scolaires. Ça attendra demain...* Rien de particulier et qui ne peut attendre... *La pluie tombe drue, mais les coups de tonnerre s'éloignent. Un nouvel éclair, Ziel enfouit son visage dans le cou de son amant. Il se détendra quand l'orage se calmera. Il sait comment il fonctionne. Le bébé donne quelques coups, comme pour rappeler qu'il est là. Ziel frôle son ventre de ses doigts, pour calmer Jiao.Gou.*
Bien. Alors tu vas rester contre moi mon Amour. *Il sourit en le voyant de réfugier au creux de son cou. Il le resserre contre lui et sent leur fils s'agiter. Il glisse sa main entre eux pour caresser le ventre de son époux avec un sourire tendre. Une pensée lui revient, une question plutôt : pourquoi ne veut-il pas donner naissance à un enfant alors qu'il aimerait tant en avoir un ? Il ne se comprend pas.* Il n'aime pas trop l'orage non plus, je crois. Tu n'as pas trop mal, mon Cœur ?

 

Petites mises à jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petites mises à jour !
» Mise à jour d'avril 2014
» Mises à jour de nos partenaires
» Mises à jour.
» Liste des Mises à Jour du Forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXIT : Réussissez votre Mort !  :: « Bienvenue dans notre cercle, camarade ! » :: Centre d'Informations :: Mises à Jour-